Mort inattendue de Codarco

Codarco, le cheval de tête de Chloe REID, s’est malheureusement éteint. L’étalon, qui avait permis à la jeune américaine de faire ses débuts au plus haut niveau, est décédé hier à l’âge de onze ans d’un cancer à l’abdomen. L’année 2017 marquait incontestablement leur plus belle saison. En effet, le couple s’offrait en effet la troisième place du Grand Prix du CSIO 5* de Falsterbo après avoir réalisé un double sans-faute dans la Coupe des Nations. Codarco avait été débuté par l’Irlandais Thomas O’BRIEN en 2012 avant de passer sous la selle de son compatriote Billy TWOMEY en 2014. C’est l’année suivante que le bai au style bien particulier arrivait dans les écuries de Chloe REID.

Cette dernière s’est exprimée sur ses réseaux sociaux et n’a pas pu cacher sa grande tristesse : « Cher Cody, Le jour où je me suis assise la première fois sur ton dos fut le pire essai que je n’ai jamais fait. J’étais si nerveuse et déstabilisée par ta puissance que je n’arrivais pas à trouver mes distances. Je n’oublierai jamais l’abord de cette combinaison au trot, puis la façon dont nous somme écrasés dans l’oxer, mais tu as continué à sauter et à me porter en toute sécurité. Alors que j’ai rencontré de nombreux cavaliers, à travers toutes ces années, qui m’ont confié qu’ils t’avaient essayé et n’avaient su saisir l’opportunité de te garder, je me sentirai toujours chanceuse que tu m’aies choisi pour être ta cavalière. Même si je pense que tu aurais pu avoir beaucoup plus de succès avec des pilotes plus expérimentés, j’ai été la chanceuse qui te comptais dans mes écuries. Merci d’avoir été le partenaire d’une vie. Tu laisses derrière toi beaucoup de gens avec le cœur brisé, et une petite fille qui ne t’oubliera jamais. Repose en paix mon minion« .


Les Longines Masters s’arrêtent à Hong Kong

Publicité

Les meilleurs cavaliers de la planète ont rendez-vous avec le continent asiatique pour les Longines Masters de Hong Kong. La deuxième étape du circuit organisé par Christophe AMEEUW ouvre ses portes dès vendredi. Trois grands jours de compétition sont au programme et proposeront entre autres le Longines Speed Challenge. Réputée pour être l’épreuve qui se court le plus rapidement au monde, elle a aussi la particularité d’avoir le même tracé sur toutes les étapes. A Paris, c’était le tricolore Julien EPAILLARD qui, en selle sur son ex Cristallo A*LM, imposait le tempo avec un chronomètre de 60″99 secondes. Qui arrivera à battre ce record ? La réponse vendredi !

Le deuxième temps fort du tout premier Asia Horse Week sera marqué par le Grand Prix qui viendra clôturer cette édition. Victorieux l’an dernier, Christian AHLMANN et Caribis Z ne seront pas de la partie pour remettre leur titre en jeu. En revanche, son compatriote Daniel DEUSSER répondra présent avec Cornet d’Amour, qui lui avait permis de remporter l’étape parisienne. L’allemand sera motivé pour tenter de décrocher le super bonus. Ce bonus très attrayant offre pas moins de deux millions deux cent cinquante mille euros à celui qui arrivera à remporter les trois Grands Prix des étapes successives du circuit, à savoir : Paris, Hong Kong et New-York (26 au 29 avril 2018).

Bien que la concurrence s’annonce déjà rude, le public chinois attend de pied ferme Patrice DELAVEAU. Le Français est incontestablement la plus grande star de cet événement après avoir remporté quatre épreuves sur cinq courues lors de la première édition en 2013. Il sera accompagné de Kévin STAUTSimon DELESTRERoger-Yves  BOSTOlivier ROBERT et Vincent BARTIN. Ce dernier participera ici à son premier CSI 5*. Avec ses six cavaliers engagés, la France constitue la plus grande délégation.

Liste des engagés
Programme, départs, résultats
Direct vidéo

A ne pas manquer !

  • Samedi 10 février à 13h (heure française) : Longines Speed Challenge
  • Dimanche 11 février à 8h (heure française) : Longines Grand Prix

Océane de Nantuel à la retraite

Âgée de seize ans, la jument Océane de Nantuel prend sa retraite sportive. La fidèle complice de Titouan SCHUMACHER (interview à retrouver ici) se consacrera désormais à sa carrière de reproductrice. Océane de Nantuel possède déjà six produits dont Uthope de la Roque et Viceversa de la Roque (tous deux par Kannan) qui s’illustrent respectivement sous les selles de Patrice DELAVEAU et Alberto ZORZI.

Cette fille de Diamant de Semilly a été débutée sur la scène internationale par Michel HECART en 2008. Océane de Nantuel est ensuite passée sous la selle de Pedro VENISS avant de rejoindre définitivement les écuries du jeune français. C’est d’ailleurs avec Titouan SCHUMACHER que la Selle-Français a obtenu ses plus beaux succès. Le couple totalise pas moins de douze victoires internationales. La jument baie avait également permis à Titouan SCHUMACHER de participer à l’épreuve des Talents Hermès sous la verrière du Grand Palais en 2016.

Publicité