Lexington s’offre à Denis LYNCH

Hier soir avait lieu le Grand Prix Coupe du Monde de la North American League, au CSI-W 4* de Lexington. Quarante-et-un couples se disputaient cette épreuve à barrage aux côtes de 1.60m. Parmi les neufs nations présentes, c’est l’Irlande qui a brillé aux Etats-Unis. En effet, Denis LYNCH qui avait sellé l’alezan de treize ans RFM Echo pour l’occasion, s’impose en réalisant un double sans-faute en 36″16. Sur ses traces, Lauren TISBO, qui courrait à domicile, réalise elle aussi un double zéro en 36″52 et se classe ainsi deuxième. Troisième nation à s’être illustré, la Suisse avec Beat MÄNDLI qui réalise le troisième doublé en 37″80.

Publicité

Résultats complets


La Marseillaise résonne à Liège !

Après une victoire dans le Grand Prix du CSI 5* de Dinard cet été et un double sans-faute dans la Coupe des Nations de Gijon en septembre, Nicolas DELMOTTE et Ilex VP se sont offerts le Grand Prix à 1.60m du CSI 3* de Liège. Le couple français est ainsi le plus rapide des neuf barragistes avec un chronomètre de 34″81, terminant en tête avec trois secondes d’avance devant Niklaus RUTSCHI et Cardano CH (37″70) qui couraient pour les couleurs suisses. La Belge Rachel STEFFEN se hisse à domicile sur la troisième marche du podium avec Uncanto Di Villagana après un parcours sans pénalité en 39″27. La France ne se sera pas déplacée pour rien puisque deux autres tricolores se trouvent parmi les douze classés : Patrice DELAVEAU et Léontine Lédimar Z*HDC finissent à la cinquième place tandis que Reynald ANGOT avec Symphonie des Biches sont eux neuvièmes.

Résultats complets


Grégory COTTARD prend sa revanche

Après avoir chuté avec Regate d’Aure dans le Grand Prix Longines de vendredi, Grégory COTTARD termine son concours sur une bonne note en s’imposant dans la première épreuve CSI 5* de la journée à Équita’Lyon. Avec cette même jument, sa jument de tête, le tricolore devance son compatriote Julien ÉPAILLARD qui sellait pour l’occasion Usual Suspect d’Auge, un de ses produits maison. Cette vitesse à 1.50m a été très disputée entre ces deux cavaliers puisqu’ils terminent respectivement en 59″61 et 59″79. La dernière marche du podium revient au plus français des colombiens : René LOPEZ. Accompagné de son cheval olympique Con Dios III, le frère de Carlos boucle son tour en 63″38. A noter la présence de sept autres cavaliers dans le top douze.

Résultats complets


Hermès Ryan, le retour de l’enfant prodige

La quatrième étape de la Coupe du Monde de Lyon s’est achevée en beauté par le sacre de l’incroyable couple formé par Simon DELESTRE et Hermès Ryan, au terme d’un Grand Prix qui restera longtemps dans les mémoires. Ouvreuse de l’épreuve, Alexandra PAILLOT a poussé deux barres au sol, signant néanmoins une performance très convaincante avec Lumina, jument de neuf ans qui courrait seulement son deuxième CSI 5* après celui de Calgary. Nous avons d’ailleurs assisté à des belles performances des autres Français : Edward LEVY, Aldrick CHERONNET et Kévin STAUT s’en sortent avec une barre, Olivier ROBERT et Julien GONIN avec deux fautes, tout comme Pénélope LEPRÉVOST qui présentait Vagabond de la Pomme.

Onze couples se sont finalement qualifiés pour le barrage, ouvert par l’Allemand Holger WULSCHNER sur BSC Skipper avec quatre points au compteur. Mark MCAULEY a poursuivi son beau week-end après sa victoire dans le Grand Prix Longines vendredi avec Miebello en signant un double sans-faute synonyme d’une cinquième place. Le vainqueur des Equita’Masters 2017, Pieter DEVOS,  ne partait pas confiant dans ce Grand Prix (à lire ici) et pourtant, sa Claire Z a répondu présente en signant un double sans-faute le menant à la quatrième place. Steve GUERDAT a retrouvé sa Bianca hors du commun, lui permettant de retrouver le leadership mais c’était sans compter sur Henrik VON ECKERMANN accompagné de sa crack Mary Lou, parti en dernière position, qui s’est octroyé la deuxième place pour quelques dixièmes de moins. Et la victoire ? Elle est revenue au tricolore Simon DELESTRE qui a joué le tout pour le tout dans ce barrage avec son formidable Hermès Ryan des Hayettes. Il s’agit d’ailleurs de la première grande victoire du couple depuis la blessure du petit crack aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro l’année dernière. Un beau retour en force pour les deux complices, probablement en route pour les Jeux Équestres Mondiaux de Tryon qui se dérouleront l’été prochain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résultats complets


Les réactions des acteurs de ce Grand Prix Coupe du Monde

Simon DELESTRE : « Je suis évidemment très heureux de cette victoire. Le barrage était très relevé et j’ai eu la chance de partir dans les derniers. J’ai aussi la chance de monter un cheval comme Hermès Ryan. Il a maintenant beaucoup d’expérience et il est très rapide au sol donc je peux tout lui demander. Je ne pensais pas prendre l’option en passant devant les obstacles avant le double mais je suis parti à la fin et j’ai vu que c’était faisable, j’ai tenté. Gagner ici à Lyon est d’autant plus particulier que c’est un événement incontournable avec un public fantastique. J’ai mis beaucoup de temps à retrouver Ryan depuis sa blessure survenue lors de JO de Rio. J’ai vraiment eu le sentiment de le retrouver en août même si il avait eu de bons résultats avant. Gregory BODO qui réalisait son premier 5* en tant que chef de piste, a monté des parcours fantastiques tout au long du week-end. Je souhaite vraiment me qualifier pour la finale Coupe du Monde de Paris Bercy et obtenir également une sélection pour les championnats du Monde de Tryon. Maintenant que Ryan est revenu à son plus haut niveau, il pourra courir des Coupes des Nations. Mes participations aux différents concours ont toujours été choisis avec Philippe GUERDAT dans le but de retrouver Ryan au plus haut niveau. »

Henrik VON ECKERMANN : « Comme à Helsinki, je termine deuxième du Grand Prix avec Mary Lou donc je suis entièrement satisfait de la jument. Ces bons résultats me permettent de prendre la tête du circuit auquel j’apporte beaucoup d’importance. La finale est définitivement un objectif avec Mary Lou qui était troisième l’an dernier. Mes prochaines étapes seront Stuttgart, Madrid puis Malines ensuite nous verrons avec le sélectionneur pour le reste de la saison. Une chose est sûre, il y aura beaucoup de cavaliers redoutables à Paris-Bercy. »

Steve GUERDAT : « Je suis très content ce soir, ma jument a très bien sauté. Mes derniers concours avec Bianca étaient souvent entachés de quatre points donc ce résultat me fait vraiment plaisir. Je tiens à souligner la qualité du travail réalisé par le chef de piste qui travaillait sur son premier 5*. J’espère que cela va encourager les organisateurs de concours à modifier leurs habitudes en changeant plus souvent de constructeur. J’aimerais tirer un grand coup de chapeau à Sylvie ROBERT car nous oublions trop souvent de féliciter ce genre d’organisateur. Vous savez tous que nous sommes dans un moment critique de notre sport où l’argent peut parfois primer sur la compétition. Equita’Lyon a été comme chaque année un événement très bien organisé. »

Grégory BODO : « C’est mon premier 5* et en plus en indoor donc c’est un sacré challenge. Je ne vais pas vous cacher que j’avais beaucoup d’angoisses avant la fin du Grand Prix. Mon but était de rester moi-même, proposer des parcours qui restent dans ma ligne de conduite et surtout ne jamais mettre les chevaux à l’effort. La réussite des parcours résulte d’une alchimie de plusieurs composantes. J’ai été conseillé par Santiago VARELA qui m’a apporté toute son expérience et cela a permis d’assister à du grand sport. »

Sylvie ROBERT : « Je voudrais tout d’abord remercier la maison Longines pour son engagement dans les sports équestres depuis de nombreuses années. Je remercie également la FEI de nous faire confiance durant toutes ces années. Les finales de la Coupe du Monde de dressage et jumping seront également organisées par mon équipe donc c’est une grande reconnaissance de leur part. Le sport qu’on a vu cette semaine était exceptionnel. Bravo à Simon DELESTRE qu’on espère voir à la finale et bravo à Gregory BODO. Nous sommes très heureux d’avoir pu lancer ce chef de piste dans le grand bain. »


Henrik VON ECKERMANN en tête du circuit indoor

Grand Prix de la Coupe du Monde terminé, place au bilan après quatre étapes du circuit indoor 2017 / 2018. En tête après Vérone, Alberto ZORZI se voit reléguer à la cinquième place du classement général provisoire. Fort de ses deuxièmes places dans les Grands Prix d’Helsinki puis de Lyon, le Suédois Henrik VON ECKERMANN prend le leadership avec un total de trente quatre points. Simon DELESTRE, victorieux aujourd’hui, prend la deuxième place du classement avec trente et un points et donc la trois quarts du chemin pour la qualification à la grande finale de fait. Un autre français est présent dans le classement : Kévin STAUT à la troisième place qui avec un quatre points rapide aujourd’hui réussi à ajouter quatre points à son compteur, désormais crédité de vingt huit points.

Quatre autres cavaliers français ont ouvert leur compteur et sont donc potentiellement en lice pour la finale de la Coupe du Monde en avril prochain à Paris-Bercy : Aldrick CHERONNET (onze points), Pénélope LEPRÉVOST (dix points), Julien ÉPAILLARD (huit points) et Roger-Yves BOST (sept points).

Classement général provisoire

Publicité