Julien EPAILLARD devant deux italiens !

La première épreuve CSI 5* de la journée à Equita’Lyon a vu la victoire de Julien EPAILLARD. Aux commandes de l’une de ses dernières recrues, Instit de Jucaso, le tricolore s’adjuge cette vitesse cotée à 1.50m avec près de deux secondes d’avance sur son poursuivant. Cette victoire marque leur quatrième succès en quatre mois seulement ! L’Italien Emanuele GAUDIANO, déjà victorieux hier avec Caspar 232 dans l’épreuve d’ouverture, monte cette fois-ci sur la deuxième marche du podium grâce à ChalouPiergiorgio BUCCI et Heartbreaker vd Achterhoe ont clôturé le trio de tête de ce Prix Boehringer-Ingelheim. A noter que les quatre places suivantes sont attribuées à des cavaliers de l’hexagone, répondant aux noms de Grégory COTTARD, Robin MUHR, Aldrick CHERONNET et Romain LAVIGNE. Avec un beau Grand Prix hier et douze sans-faute dans cette épreuve, le nouveau chef de piste d’Equita’Lyon Grégory BODO réalise pour l’instant un travail digne de ce nom.

Publicité

Résultats complets


Benoit CERNIN encore et toujours

Cet après-midi, sur la grande piste d’Equita’Lyon, le Grand Prix du CSI 2* a récompensé le très en forme Benoit CERNIN. Le cavalier bourguignon s’est encore une fois illustré en remportant sa troisième victoire du week-end. En selle sur son fils de Quick StarTea Star d’Oyale, le tricolore devance Alexandre FONTANELLE qui sellait pour l’occasion son tout bon Quaprice de l’EtivantJean Luc MOURIER confirme lui aussi la bonne forme de Souvienstoi Lariviera en se classant sur la dernière marche du podium, après avoir remporté l’épreuve à 1.40m du premier jour.

Après une remise des prix festive, le vainqueur du Grand Prix, sacré par la même occasion meilleur cavalier du 2*, s’est exprimé sur cette performance : « Gagner ici est vraiment quelque chose de particulier. Les tribunes sont pleines et le public dégage une certaine atmosphère. Le week-end se termine de la plus belle des manières. Tea Star d’Oyale est vraiment exceptionnel, il gagne tout, j’ai vraiment de superbes chevaux et des propriétaires qui me soutiennent à 100%. Il est arrivé dans mes écuries il y a environ un an et demi. Nous nous sommes tout de suite bien entendu car nous avons gagné les deux premières épreuves auxquelles nous avons participé. Il a beaucoup de respect, de la force et un mental d’acier. Maintenant qu’il a dix ans, il peut vraiment sauter de grosses épreuves. Tant qu’il n’est pas vendu, j’en profite vraiment à fond !« 

Résultats complets


Victoire surprise à Lyon dans le CSIU25

Mégane MOISSONNIER s’est royalement offert le Grand Prix du CSI 2* 1.45m présenté par Land Rover. En selle sur son Saratoga Bois Margot, la jeune française s’est exprimée : « Je suis très contente du cheval. C’est son retour à ce niveau, je ne pensais pas qu’il allait réussir à aussi bien sauter. Je suis très contente d’être là, c’est un honneur de pouvoir de monter sur cette grande piste. Tout est toujours très bien organisé et le staff est très accueillant. » Deuxièmes, Alexis GOULET  et son fils de Tlaloc, Utah Beach du Banco, n’ont rien lâché en  47’’14. Arthur LE VOT et Vinchester étaient présents pour la Bretagne et se hissent sur la troisième marche du podium.

Résultats complets


Doublé Belge dans les Equita’Masters

D’Équidia Life à Équithème, il n’y a qu’un pas. L’année passée, Grégory WATHELET et Eldorado vt Vijverhof s’étaient imposés dans les Équita’Masters by Équidia Life. Cette année, c’est avec son fils de Clinton I, Gin G, que Pieter DEVOS s’est imposé dans l’épreuve phare de la journée au terme d’un double sans-faute. Cette compétition réunissait les vingt meilleurs cavaliers de la qualificative de la veille, et c’est l’Américaine Lauren HOUGH qui s’offre la deuxième place du podium avec Waterford. Alberto ZORZI et Contanga complètent ce podium.

© Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE

Voici la réaction du Belge : « Le concours est extraordinaire, le public et l’atmosphère sont géniaux ! Gagner devant un public comme ça, cela fait vraiment plaisir. Je suis aussi super content parce que ce cheval revient de loin. Il a fait sa première grosse épreuve la semaine dernière à Vérone, hier il a sauté sa première 1.60m en indoor et aujourd’hui il gagne. Je suis fier de lui. Je l’ai depuis qu’il est poulain, c’est un demi-frère de mon premier cheval de Grand Prix Tekila D. Ma femme a monté Gin D jusqu’au niveau 3*, elle a fait un super job. Je l’ai récupéré cette année. Nous l’avons construit depuis le début pour l’amener au plus haut-niveau, alors le plaisir est encore plus important. Le chef de piste fait un travail extraordinaire. Hier déjà le parcours était vraiment bien, aujourd’hui pareil. Au début, nous pensions qu’il allait avoir beaucoup de sans-faute mais il n’y en a eu que quatre finalement, les barres sont tombées un peu partout. C’était très bien construit et très délicat. Les chevaux n’ont pas été mis en danger et c’est très important au vu des efforts qu’on leur demande. Demain je vais à nouveau prendre un cheval qui n’a pas beaucoup d’expérience, elle n’a pas encore trop sauté en indoor. Elle va sauter la première Coupe du Monde de sa carrière mais je dois dire que je n’ai pas un bon pressentiment. Dans les petites épreuves elle était très stressée ces derniers jours sans que je sache expliquer pourquoi. Espérons qu’elle va bien dormir cette nuit pour se réveiller en forme demain matin ! La finale de la Coupe du Monde est un véritable objectif cette année. J’ai sauté à Oslo et j’étais troisième à Vérone, c’est la troisième étape à laquelle je participe. J’ai pas mal de chevaux donc je peux alterner, je vais tenter ! »

Résultats complets

Publicité