Fin de carrière anticipée pour Forlap

La monture de tête de Grégory WATHELETForlap, doit malheureusement prendre sa retraite. Le BWP de douze ans s’est en effet fracturé un antérieur durant une séance de longe vendredi dernier. Après avoir été pris en charge par une clinique vétérinaire, où son cavalier s’est rendu en faisant un aller-retour depuis les Longines Masters de Paris,  Forlap ne se produira plus sur les pistes. Le fils de Querlybet Hero et d’une mère par Heartbreaker profitera de sa retraite dans une prairie prenant place en face de la maison du numéro un belge qui l’avait spécialement conçu pour lui. Il ne pensait cependant pas voir son cheval de cœur s’arrêter si tôt, mais comme le précise Studforlife, pour Grégory WATHELET l’intégrité physique de ses chevaux est une priorité.

Forlap et Grégory WATHELET © Scoopdyga.com / Pierre COSTABADIE

Le fantastique bai aura connu de nombreux changements de selles. Après avoir été emmené au plus haut niveau par Grégory WATHELET en 2012, Forlap avait été acquis deux ans plus tard par Alexander ONYSHCHENKO pour l’équipe ukrainienne. Cassio RIVETTI et René TEBBEL ont en effet eu la chance de monter ce crack. Après des résultats en demi-teinte, Forlap est retourné chez son cavalier d’origine en fin d’année 2016. Ensemble, ils auront connu de nombreux succès avec notamment une victoire dans le Grand Prix du CSI 5* de La Corogne en 2013 avant d’accrocher la septième place de la finale Coupe du Monde cette année à Omaha.


Kara CHAD fait sonner l’Ô Canada

Publicité

Clap de fin pour le CSI 2* des Longines Masters ce matin avec le Grand Prix. Dix des cinquante-huit concurrents se sont qualifiés pour le barrage. Au jeu de la vitesse, la Canadienne Kara CHAD s’est montrée la plus brillante, juchée sur Carona. La Belge Céline SCHOONBROODT DE AZEVEDO s’est glissée ensuite à la deuxième place avec Cheppetta. Elle a précédé un tir groupé de Français emmené par Vincent BARTIN, suivi de Flore GIRAUD et Olivier GUILLON, le plus rapide de cette épreuve mais victime d’une petite faute de Vitot du Chateau.

Résultats complets


Daniel DEUSSER impose son Cornet d’Amour dans le Grand Prix

Les Longines Masters de Paris se sont clôturés par le traditionnel Grand Prix du CSI 5*. Trente-cinq couples étaient au départ de cette épreuve dessinée par Louis KONICKX, un parcours à 1.60m doté d’oxers larges et délicats qui se sont révélés être les juges de paix de ce parcours. Plusieurs couples ont d’ailleurs préféré jeter l’éponge après s’être heurtés,  à l’image d’Athina ONASSIS, Alexandra PAILLOT ou encore Alberto ZORZI.

Côté tricolore, ce premier parcours s’est révélé plutôt positif puisque cinq de nos mousquetaires en sont ressortis avec un score vierge, à commencer par Edward LEVY à qui l’air parisien réussi plutôt bien après sa troisième place dans le Grand Prix de vendredi avec le beau Sirius Black. Nicolas DELMOTTE et son régulier Ilex VP s’en sont aussi bien sortis. Ils ont été rejoints par les ténors Simon DELESTRE, Roger-Yves BOST et Pénélope LEPREVOST. Cédric ANGOT, de retour au plus haut-niveau avec Saxo de la Cour, a commis une petite faute sur le deuxième obstacle du fameux double numéro neuf. Kévin STAUT, un peu à la peine ces derniers temps avec Rêveur de Hurtebise*HDC, n’a encore pas réussi à renouer avec le sans-faute, deux barres ont fini à terre. Urhelia Lutterbach, la jeune monture en formation de Grégory COTTARD, a quant à elle terminé ce tour avec trois fautes.

Le barrage s’est finalement joué à douze et rassemblait quelques uns des cavaliers les plus rapides de la planète. Soulignons le superbe double sans-faute en 39″83 de Nicolas DELMOTTE et Ilex VP, récompensé par une septième place. Lauren HOUGH et sa guerrière Ohlala sont parvenues à faire mieux, elles montent sur la troisième marche du podium (38″62). Simon DELESTRE a joué le tout pour le tout avec son crack Hermès Ryan (38″08), mais ce ne fut pas suffisant aujourd’hui pour détrôner Daniel DEUSSER et Cornet d’Amour (37″95).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résultats complets

Les réactions des acteurs de ce Grand Prix :

Daniel DEUSSER« Cornet d’Amour a repris la compétition en septembre et c’était ici son cinquième concours. Il fait donc un retour remarquable après sa blessure. Je pense aller à Hong Kong avec lui mais nous allons y aller étape par étape. Le but est maintenant de remporter les deux autres événements des Longines Masters pour décrocher le super bonus. Même si je connais très bien Cornet d’Amour que je monte depuis 2012, j’ai changé de mors en mettant un hackamors mors afin d’affiner les réglages.« 

Simon DELESTRE : « Je perds la victoire pour rien du tout mais c’est le sport ! Je suis ravi de cette deuxième place. Ryan remportait le Grand Prix Coupe du Monde de Lyon il a quelques semaines de la meilleure des façons. Il est vraiment revenu à haut niveau et fait preuve de régularité. Il va se rendre maintenant au CHI de Genève avant d’observer une pause et reprendre à l’extérieur. J’ai eu une bonne saison avec tous mes chevaux, mais Ryan m’a permis d’avoir mes meilleurs résultats. C’est le meilleur des meilleurs.« 

Lauren HOUGH : « Je suis très heureuse du comportement d’Ohlala aujourd’hui dans le Grand Prix. Je suis passé en quatrième position au barrage et je l’ai déroulé comme je l’avais imaginé. Avec du recul, je me dis que j’aurai pu prendre plus de risques mais c’est très bien comme cela. Je savais que j’allais avoir un bon classement et c’est le cas. Ce fut un fantastique week-end. Je suis également heureuse des débuts de Daniel DEUSSER avec Cornet 39 que je lui ai vendu il y a quelques mois et qui ont remporté le Grand Prix Coupe du Monde d’Oslo. Je ne serai pas présente à Hong Kong car je rentre en Californie pour concourir là-bas, mais je serai bien évidemment présente à New-York.« 

Publicité