Verdi n’a pas dit son dernier mot à Vérone

Troisième étape Coupe du Monde, troisième victoire tout aussi impressionnante ! Au terme d’une première manche relativement abordable, onze cavaliers ont su se sortir du lot en signant un score vierge et se qualifier pour le barrage. Parmi eux, deux Français : Simon DELESTRE et Pénélope LEPREVOST. Finalement, malgré leurs chronomètres excessivement rapides lors du barrage, les deux tricolores se sont heurtés aux difficultés créées par Uliano VEZZANI. Maikel VAN DER VLEUTEN, associé à son inoxydable VDL Groep Verdi NOP, tout de même âgé de quinze ans, s’est royalement imposé grâce à son chronomètre supersonique. Rebondissons sur la deuxième meilleure performance, signée Fair Light van T Heike et Alberto ZORZI pour l’Italie. Pieter DEVOS et Apart, quant à eux, s’emparent de la troisième place. Simon DELESTRE et Hermès Ryan signent la meilleure performance française et se hissent à la sixième position.

Publicité

Résultats complets


Un point sur le classement Coupe du Monde

Après ces trois première étapes du circuit 2017 / 2018, le classement général provisoire de la Coupe du Monde commence à être des plus intéressant. Nous voyons en effet des cavaliers avec plus de la moitié du chemin de fait pour la qualification à la finale de Paris Bercy qui se déroulera en avril prochain (rappelons que les dix huit premiers de la ligue d’Europe de l’Ouest se qualifieront et qu’il leur faudra environ quarante points pour y parvenir). Pour le moment, trois cavaliers sont à plus de vingt points : Alberto ZORZI (vingt cinq), Kévin STAUT (vingt quatre) et Maikel VAN DER VLEUTEN (vingt trois). Quatre français ont déjà ouvert leur compteur en plus du numéro un français : Aldrick CHERONNET (onze points), Simon DELESTRE (onze points), Pénélope LEPREVOST (dix points) Roger-Yves BOST (un point). Rendez-vous maintenant à Equita’Lyon ! 😁

Classement général provisoire


Saint-Lô, un Grand Prix difficile

©️ Alice BONNEMAINS – Jeroen DUBBELDAM et Zénith SFN à la sortie de piste

Le point d’orgue de ces cinq jours de compétition au Pôle Hippique de Saint-Lô s’est déroulé cet après-midi. Un Grand Prix corsé mais bien dosé, présenté par Jean-Paul LEPETIT et toute son équipe. « Un parcours avec des oxers larges, et des distances techniques mais très cheval. J’ai apprécié le parcours du chef de piste ! C’était une épreuve sensationnelle » a réagi Jeroen DUBBELDAM. Une épreuve qui a souri aux Pays-Bas venus en nombre cette année encore. Le champion Olympique, du Monde et d’Europe, déjà venu en 2013, s’est brillamment imposé avec son cheval de rêve : Zénith SFN. Le cheval intelligemment ménagé gagne les deux Grands Prix qu’il a couru. Juste derrière le multi-médaillé, nous retrouvons Rick HEMERICK et son Bretling du Paradis Z. Pour compléter ce podium, toujours pas de Français, mais un sacré pilote : Willem GREVE associé pour l’occasion à son nouveau cheval de tête Zypria Z. En conférence de presse, le cavalier s’est confié sur la blessure de son cheval de tête habituel : « Suite à la nouvelle blessure de Carambole, Zypria Z se révèle avoir le potentiel pour devenir mon cheval numéro un, capable de sauter les plus grosses épreuves.«  Actuel numéro un mondial sur le circuit CSI 3* (d’après le classement Jumpfax Series), Reynald ANGOT n’a rien lâché avec sa Symphonie des Biches. Ensemble, ils se classent quatrièmes.

Pour parler de l’environnement de ce concours, les cavaliers présents à la conférence de presse sont unanimes : « Nous venons, et revenons parce que nous aimons l’atmosphère de connaisseurs et la proximité avec l’élevage et la commercialisation. Coté sport, nous savons à quoi nous attendre, et nous ne sommes pas déçus« . C’est ainsi que s’achève cette édition du Meeting d’Automne 2017.

Résultats complets


Darragh KENNY devant dix Français à Montpellier !

Darragh KENNY remporte le très difficile Grand Prix 3* du Jumping de Montpellier avec son puissant Go Easy de Muze. Cinq éliminations, cinq abandons et seulement sept sans-faute ont rythmé cet événement qui a revu le jour après six années de pause. Un grand nombre de tricolores avaient fait le déplacement à l’image de Guillaume BATILLAT qui monte sur la deuxième marche du podium. En selle sur Denitha, le cavalier devance Axel VAN COLEN qui a misé sur Silhouette Island. Les gagnants du Grand National FFE de Lorient Julien GONIN et  Soleil de Cornu CH doivent eux se contenter de la quatrième place.

Résultats complets


Publicité