Plot Blue débarque en France

Mis à la retraite en 2015, le légendaire Plot Blue prend ses quartiers en France. L’ancien crack de Marcus EHNING est en effet arrivé hier à Bélignieux Le Haras pour assurer sa carrière d’étalon durant la saison 2018. Le KWPN de vingt-et-un ans se paye même le luxe d’être le voisin de box du grand Romanov. L’alezan de Bertram ALLEN était lui arrivé en décembre dernier (à lire ici). L’étalonnier rhonalpin peut donc se vanter d’une écurie 5* en accueillant aussi Tinka’s Boy et après avoir également accueilli Sandro Boy en 2017 !

Durant plus de dix ans, Plot Blue a foulé les plus belles pistes du monde en remportant de nombreux succès. Vainqueur du Top Ten en 2009 à Paris, le bai décrochait la finale Coupe du Monde l’année suivante à Genève avant d’être médaillé d’or par équipes au JEM de Lexignton. Plot Blue a également remporté de nombreux Grands Prix tels que Saint-Gall, le Saut Hermès, Cannes ou encore Göteborg, sans oublier ses victoires dans les Coupes des Nations d’Hickstead et Falsterbo en 2013.

Publicité

En plus d’un style parfait à l’obstacle, Plote Blue bénéficie d’un papier de rêve. Il n’est ni plus ni moins que le fils de Mr Blue avec  une mère fille de Pilote qui a également produit Oklund ainsi que la mère de Babylotte, monture de tête de Yuri MANSUR.


La Coupe du Monde s’arrête à Leipzig

Après trois semaines de pause pour la Coupe du Monde, le circuit indoor reprend ses droits ce week-end à Leipzig pour la onzième étape. Si pour certains la finale Coupe du Monde n’est qu’une formalité, pour d’autres le chemin pour Paris Bercy reste encore long. Les places sont chères et les pilotes en manque de points devront impérativement s’illustrer !

Soixante-neuf athlètes sont attendus dès demain pour fouler la piste allemande. Gregory WATHELET reviendra naturellement défendre son titre dans le Grand Prix avec sa même Corée. Le Belge devançait en effet dans le Grand Prix dominical Kévin STAUT et Rêveur de Hurtebise*HDC pour seulement quelques centièmes. Cette année, le tricolore sera à nouveau de la partie aux côtés de Simon DELESTRE et Aldrick CHERONNET.

Le point d’orgue du week-end sera naturellement le Grand Prix donc, programmé dimanche à 15h. Un Grand Prix qui ne sera non pas sans émotions pour Christian AHLMANN, puisque le local montera pour la dernière fois son crack Taloubet Z avant de lui offrir une retraite bien méritée. Nous vous annoncions en effet sa fin de carrière sportive hier (à lire ici). Le fils de Galoubet A arrivera-t-il à faire comme Casall, remporter son dernier Grand Prix le jour de sa mise à la retraite ? Il se pourrait bien que Taloubet Z réussisse l’exploit, lui qui se plaît définitivement bien sur cette piste après s’être imposé dans la finale Coupe du Monde en 2011 et dans le Grand Prix en 2012 et 2013 ici-même.

Liste des engagés
Programme, départs, résultats
Direct vidéo et Direct vidéo du Grand Prix (payant)

A ne pas manquer !

  • Samedi 20 janvier : Championnat de Leipzig (13h45)
  • Dimanche 21 janvier : Grand Prix Coupe du Monde (15h05)

Paris-Bercy dévoile son programme !

Si les Jeux Équestres Mondiaux de Tryon seront le point d’orge de l’année 2018, la finale Coupe du Monde est bien le deuxième événement incontournable. Prenant place à Paris, dans l’arène de Bercy (renommée AccorHotels Arena), vous n’aurez aucun prétexte pour ne pas vous y rendre ! Nous attendons d’ores et déjà deux cavaliers français qualifiés avec Kévin STAUT et Roger-Yves BOST. Simon DELESTRE et Julien EPAILLARD sont juste derrières et ont encore toutes leurs chances. Le rendez-vous est donc pris du 11 au 15 avril 2018 pour vivre un grand moment de sport, là où les sabots des chevaux avaient déjà résonné il y a quelques dizaines d’années.


Nadal Z pour un Allemand

Hans-Dieter DREHER a accueilli il y a quelques semaines Nadal Z. Cette monture de neuf ans était auparavant montée par la Tchèque Kamil PAPOUSEK. Le nouveau couple compte déjà une victoire à son actif puisqu’il a remporté le Grand Prix du CSI 2* de Salzburg, succès qui marquait en plus la première sortie du couple. Ce fils de Namelus R avec une mère par Calvados a disputé son premier CSI 5* avec son nouveau pilote le week-end dernier, à Bâle. De bon augure pour la suite !

Le cavalier s’est exprimé sur Worldofshowjumpig : « Nadal Z est une future star pour moi. Je ne l’ai que depuis le début du mois de décembre et nous avons gagné notre premier Grand Prix lors de notre première sortie. C’est un de mes amis, Ruedi STÜSSI, qui est un marchand de chevaux et qui m’a trouvé Nadal Z avant que Roland ZANOTELLI ne me l’achète. Je pense que Nadal Z a toutes les capacités pour le haut niveau. Il est assez simple à piloter et est léger en plus d’avoir beaucoup de potentiel. Nous avons encore besoin de travailler pour vraiment former un couple. Ça va être vraiment excitant de voir comment il va évoluer cette année !« 


Deuxième semaine au WEF

La deuxième semaine de compétition a débuté aujourd’hui au Winter Equestrian Festival et offre cette fois-ci un CSI 2*. Wellington vit comme chaque année durant douze semaines au rythme des cavaliers qui sont venus avec un seul objectif cette semaine : remporter le Grand Prix programmé samedi 20 janvier à 19h (heure locale).

Programme, départs, résultats

Publicité