Stuttgart accueille la Coupe du Monde

Cette semaine, l’Allemagne sera l’hôte de la cinquième étape de la coupe du Monde à Stuttgart. Si toutes les étapes sont plus belles les unes que les autres, Stuttgart tient quant à elle une place spéciale de par la difficulté des parcours proposés. L’Allemagne sera fièrement représentée par ses têtes d’affiche : Daniel DEUSSER, Marcus EHNING ou bien encore Christian AHLMANN, vainqueur l’an passé avec son crack Taloubet Z… Notons que le Kaiser Ludger BEERBAUM, un peu plus en retrait ces derniers temps, sera lui aussi de la partie. Le multi-médaillé et numéro un mondial de Concours Complet, Michael JUNG, a comme à son habitude répondu présent. Bien-entendu, Henrick VON ECKERMANN et Simon DELESTRE, respectivement premier et deuxième du circuit, tenteront de consolider leur avance et d’empocher les quelques points leur permettant de se qualifier définitivement pour la finale de Paris-Bercy. Le tricolore ne sera d’ailleurs pas le seul à faire le déplacement puisque Roger-Yves BOSTPénélope LEPREVOST et Kévin STAUT représenteront eux aussi les couleurs de la France.

A ne pas manquer !

  • Vendredi 17 novembre
    • 22h15 : Mercedes German Masters (1.55m)
  • Dimanche 19 novembre
    • 15h : Grand Prix FEI Coupe du Monde 1.60m
Publicité

Les engagés
Programme, ordre de départs et résultats
Direct vidéo


Rouen se pare de quatre étoiles !

Ce week-end, c’est à Rouen qu’il faut se rendre pour vivre au rythme des foulées des chevaux de haut niveau. EquiSeine, seul CSI 4* indoor de France, débutera dès demain pour un grand week-end de compétition. Créé en 2000, le concours a su évoluer au fil des années et a obtenu son premier label international en 2006. Les organisateurs, composés d’une équipe de bénévoles passionnés, se sont mobilisés pour obtenir une étoile supplémentaire à leur événement lors de cette nouvelle édition. En effet, le parc des expositions de Rouen recevait jusque-là un concours labellisé CSI 3* où Wout-Jan VAN DER SCHANS fut sacré l’an dernier, dans le Grand Prix avec son fidèle Capetown.

Cette année encore, le couple aura l’occasion de remettre sa victoire en jeu, mais un très beau plateau de cavaliers est attendu tel que l’olympique Philippe ROZIER ou encore Malin BARYARD-JOHNSSON et sa grise H&M Cue Channa 42. La délégation britannique sera renforcée par le clan WHITAKER, représenté grâce à William et son oncle Michael. Le premier viendra en compagnie de son cheval des championnats d’Europe de Göteborg, Utamaro d’Ecaussinnes. Quant au second, il a choisi d’aligner Jb’s Hot Stuff, la jument qui lui a permis de remporter cette année le Grand Prix 5* d’Anvers (événement qui déménage). Les vainqueurs en titre du Grand Prix 5* de Saint Moritz, Wilm VERMEIR et IQ Van Het Steentje, répondront eux aussi présents ! Au total, ce ne sont pas moins de cent dix pilotes engagés avec leurs trois cent-dix montures.

Autre point d’orgue de ce week-end rouennais : l’épreuve de puissance qui devrait en faire vibrer plus d’un. Organisée le samedi soir, les cavaliers devront franchir plus de 2.10m s’ils veulent battre le record obtenu l’an dernier par le Belge Christophe VANDERHASSELT juché sur son Edel Vitseroel.

Rendez-vous donc du 16 au 19 novembre 2018 pour cette dix-huitième édition, qui est également support du premier salon du cheval de Normandie. En plus du sport, de nombreux spectacles et surprises sont au programme… A découvrir tout au long du week-end sur nos réseaux sociaux !

equiseine rouen
© Equi Seine Organisation

A ne pas manquer !

  • Samedi 18 novembre :
    • 19h : Puissance
  • Dimanche 19 novembre :
    • 15h : Grand Prix (1.60m)

Liste des engagés
Programme, départs et résultats
Site internet d’EquiSeine
Direct vidéo


Corbinian reprend du service

D’après le site internet du champion Olympique Steve GUERDAT, Corbinan a reprit l’entraînement à l’obstacle la semaine dernière sous la selle de son complice suisse et devrait bientôt être de retour en compétition. Quelques semaines après avoir remporté le Grand Prix du CSI 5* de Villach Treffen, le bai s’était légèrement blessé dans son box au CSI 5* de Dinard en août dernier.  Le vainqueur de la finale de la coupe du Monde de Göteborg en 2016 n’a donc plus sauté en concours depuis le huit juillet, au CSI 2* de Dettighofen-Albfuhren.


Le départ regretté de Christophe DEUQUET

Ce matin, c’est avec le cœur rempli de tristesse et d’émotion que la filière apprenait la disparition de Christophe DEUQUET. Anciennement installé à Saint-Pierre les Etieux, il était désormais établi au Haras de Bel-Air à Pernay (37), un endroit qu’il a su transformer en l’un des complexes les plus dynamiques de sa région. Le lieu organise notamment de nombreuses compétitions parmi lesquelles se trouve l’une des étapes du Grand National FFE. Mais Christophe DEUQUET n’était pas uniquement un fameux organisateur de beaux concours, c’était également un entraîneur et un cavalier hors pair. Dès le début de sa carrière, le fils du cavalier olympique Marc DEUQUET a été sacré vice champion de France Jeune Cavalier avec le célébrissime Nitro. Dès les années 1990, il intégrait l’équipe de France Sénior avec Quercitron III. Il fut également un brillant éleveur sous l’affixe de Nantuel en faisant naître Tobago Chevrier mais aussi Raspar du Géry, troisième du championnat de France des six ans en 2011. Toutes nos pensées et nos plus sincères condoléances se tournent vers son épouse Marie-Laure et ses deux fils Eliott et Arthur auxquels il avait su transmettre sa passion.

Christophe DEUQUET © Scoopdyga.com / Pierre Costabadie
Publicité