L’Espagne commence fort à Londres

La première journée de compétition vient de se terminer au CSI-W 5* de Londres et comme chaque année, le jeudi inaugure un long week-end de compétition. En effet, le concours anglais se terminera non pas dimanche mais comme à son habitude lundi avec un Grand Prix. Les Espagnols se sont plu dans l’épreuve majeure du jour puisqu’ils occupent les deux plus hautes marches du podium. En selle sur FiduxEduardo ALVAREZ AZNAR s’adjuge cette épreuve cotée à 1.55m avec barrage devant son compatriote Manuel FERNANDEZ SARO. Ce dernier s’est quant à lui illustré avec Cannavaro, un des meilleurs fils de Cornet Obolensky. Le local Michael WHITAKER ravit son public en complétant le trio de tête avec Jb’s Hot Stuff, particulièrement en forme ces derniers temps.

La meilleure performance française revient à Olivier ROBERT qui semble avoir retrouvé son Tempo de Paban avec cette cinquième place. La dernière belle performance du cavalier aquitain avec son Anglo-Arabe, avant un passage express sous la selle de Kévin STAUT, remontait en effet au CSI 5* du Saut Hermès en mars dernier. Julien EPAILLARD et Sephora Sonzeenne les suivent de très près puisqu’ils se classent sixièmes après avoir réalisé le plus rapide des barrages à quatre points.

Publicité

Résultats complets


Quatro et GULLIKSEN déjà victorieux !

Nous vous l’apprenions hier, VDL Groep Quatro, le cheval de vitesse par excellence de Maikel VAN DER VLEUTEN quittait son fidèle cavalier néerlandais pour rejoindre la Norvège. Engagé dans l’épreuve d’ouverture du CSI-W 5* de Londres avec Geir GULLIKSEN, son nouveau cavalier, le fils de Quaprice Bois Margot n’a pas démérité. Comme à son habitude, le bai de onze ans a su aller vite pour décrocher une nouvelle victoire et offrir le premier succès à son nouveau pilote. Sur ce parcours en deux phases à 1.40m, Marcus EHNING occupe la deuxième place du classement final avec son crack Comme Il Faut. Fait rarissime mais bien réel, Ben MAHER et Anna-Julia KONTIO n’ont pas pu se départager et terminent tous les deux avec un chronomètre de 27″24. Respectivement en selle sur Winning Good et Lorenzo, les cavaliers mettent donc chacun un pied sur l’ultime marche du podium.

Résultats complets

Publicité