Clinton s’en est allé

Clinton, le célèbre étalon gris connu pour ses nombreux succès internationaux et sa carrière de reproducteur inégalable, s’est éteint ce matin à l’âge de vingt-quatre ans. Quatrième en individuel aux JO d’Athènes en 2004, ce fils de Corrado I aura également terminé deuxième du Grand Prix d’Aix-La-Chapelle et quatrième de celui de Rome avec Dirk DEMEERSMAN, son cavalier de toujours. Muni d’un look d’enfer et d’un papier de rêve, Clinton a su devenir, au fil des années, un véritable chef de race dans le studbook du Holstein Verband. Massivement utilisé par les éleveurs, il n’aura pas quitté le top 35 de la WBFSH Ranking (classement des meilleurs étalons) depuis 2010 et possède pas moins de mille cinq cents produits à travers le monde. Parmi eux nous pouvons citer les performeurs Cornet Obolensky avec Marco KUTSCHERDame Blanche van Arenberg avec Pénélope LEPREVOST, Tic Tac du Seigneur avec Ben MAHER, Cliffton*Belesbat avec Marc DILASSER, Uitlanders du Ter avec Benoit CERNINPrésident ou encore Utrillo van de Heffinck.

©Scoopdyga.com / Pierre Costabadie
Publicité

Lié par une complicité sans faille avec son étalon, c’est avec beaucoup de tristesse et d’émotion que Dirk DEMEERSMAN s’est exprimé sur Studforlife : « La semaine dernière, Henk Nijhof m’a téléphoné pour m’annoncer que Clinton n’allait pas bien. Cela a été un moment difficile pour moi d’autant que j’étais sur son fils Justice au moment où mon téléphone a sonné. J’ai pris ma voiture et j’ai été le voir. Il était toujours aussi magnifique et je tiens vraiment à remercier la famille Nijhof qui a pu lui offrir une magnifique retraite. Quand je suis arrivé, il était tout propre avec un box magnifiquement paillé, un vétérinaire le suivait de manière quotidienne et le cheval était dans un état magnifique, on voyait qu’il était choyé comme il se doit… mais malheureusement, il avait mal aux postérieurs et c’était incurable. Ce matin, Henk m’a rappelé… je savais ce qu’il allait me dire. Ça fait mal, je suis vraiment très triste, mais à la fois, je suis soulagé pour Clinton, car il aura eu une très belle vie et on n’aurait pas pu le laisser souffrir.

Je tiens vraiment à remercier la famille Nijhof car elle savait le lien très particulier qui nous liait Clinton et moi. Ils ont vraiment respecté cela avec beaucoup de classe. C’était vraiment gentil de leur part de me tenir au courant. Clinton, c’est le cheval de ma vie. Ce n’est même pas que le côté sportif, c’était aussi tout ce qu’il y a autour. Des souvenirs avec lui, j’y pense encore tous les jours. Il a tout fait pour moi. Il a réalisé tous les rêves que j’aurais pu avoir comme petit garçon. Je n’oublie néanmoins pas les moins bons moments que nous avons eus, ils font partie de notre histoire, mais c’est sûr que les bons moments prédominent. Je suis heureux pour Clinton, car il n’aura pas eu une vie triste.« 

Toute l’équipe de Jump’inside partage sa peine avec tous les amoureux de ce cheval. Un article parviendra prochainement afin de rendre une dernière fois hommage à ce cheval si particulier…


Rabat accueille la deuxième étape du Morocco Royal Tour

Du 5 au 29 octobre se déroule la désormais très célèbre tournée du Morocco Royal Tour (MRT). Après la première étape de cet événement qui a eu lieu à Tétouan le week-end dernier, c’est au tour de Rabat de se mettre à l’heure du cheval ! La ville marocaine vivra donc cette semaine de grands moments de sport avec deux épreuves majeures de niveau 3* : une Coupe des Nations et un Grand Prix Coupe du Monde. Remportée l’an dernier par la Belgique, la Coupe des Nations se déroulera vendredi en fin de journée. Concernant le Grand Prix CSIW 3*, nul doute que la très en forme Nadja PETER-STEINER, gagnante la semaine dernière à Tétouan, répondra présente avec sa fidèle Saura de Foncombes. Quoi qu’il en soit, ce deuxième Grand Prix Coupe du Monde sera l’occasion pour les cavaliers d’accumuler les précieux points en vue de la finale de Paris Bercy en avril 2018.

A ne pas manquer !

  • Vendredi 13 octobre
    • 18h30 : Coupe des Nations 1.60m
  • Dimanche 15 octobre16h
    • Grand Prix Coupe du Monde 1.60m

Liste des engagés
Programme, départs et résultats
Direct vidéo


Eric VAN DER VLEUTEN et l’Espagne, c’est terminé !

Ces quatre dernières années, les cavaliers espagnols pouvaient bénéficier d’un entraîneur de taille puisque Eric VAN DER VLEUTEN était à la houlette de cette équipe. Ce partenariat appartient désormais au passé et l’Espagne devra trouver un autre entraîneur national. Le néerlandais, cavalier international de longue date, vient en effet d’annoncer officiellement à la fédération espagnole, la Real Federación Hípica Española, son désir d’arrêter ses fonctions. Cette décision s’explique par son retour au plus haut niveau depuis la saison dernière. Disposant aujourd’hui d’un piquet de chevaux fournit et de qualité, majoritairement confiés par la richissime Marta ORTEGA PEREZ, c’est avec joie qu’Eric VAN DER VLEUTEN peut de nouveau concourir aux côtés de son fils Maikel.

Après un commun d’accord entre les deux parties, la fédération s’est exprimée à ce sujet dans le média espagnol Équestre : « Nous souhaitons à Eric le meilleur dans sa carrière sportive, tout en le remerciant pour le temps, le travail et le dévouement qu’il a eu pendant son activité d’entraîneur avec l’équipe nationale. La direction technique est en train de travailler activement pour trouver un successeur à Eric, dans le but d’assumer pleinement la préparation des cavaliers espagnols.« 


Ilex VP restera sous la selle de Nicolas DELMOTTE

Après s’être révélé sur la scène internationale cette année, Ilex VP, le crack de Nicolas DELMOTTE, a attiré certaines convoitises. Le tricolore pourra désormais envisager l’avenir sereinement puisque le fils de Diamant de Semilly et d’Emma VP (Darco) devient la propriété intégrante de Béatrice MERTENS. Cette dernière, qui possédait déjà la moitié des parts du cheval, vient en effet d’acquérir l’autre moitié. Cela permet ainsi au cavalier de conserver le cheval et à la France de pouvoir compter sur une monture de taille pour les prochaines échéances. Après sa victoire dans le Grand Prix de Dinard, premier Grand Prix 5* auquel Ilex VP participait, le couple s’imposait magistralement grâce à leur double sans-faute dans la Coupe des Nations de Gijon en septembre dernier. Le couple se classait également deux fois deuxième dans les deux Grands Prix du CSI 3* de Knokke.

Le cavalier installé chez Gènes Diffusion n’oublie pas de remercier la propriétaire du BWP à travers le média Studforlife : « C’est une première pour moi. J’ai déjà eu la chance de monter de très bons chevaux dans ma carrière, j’ai déjà eu la chance d’avoir le soutien de différentes personnes mais jamais personne n’avait fait un tel investissement pour moi. Je suis vraiment très heureux et je tiens vraiment à remercier Béatrice MERTENS pour ce qu’elle fait pour moi. Au départ, notre objectif avec Ilex était clairement commercial mais Béatrice ne vend jamais ses chevaux et c’est une passionnée de sport. C’est vraiment une chose fantastique pour moi.« 


Double H Farm s’équipe 

Venice Beach 5 intègre les écuries Double H Farm pour évoluer sous la selle de Quentin JUDGE. Élevée par Carsten MEYER-NORDHORN qui en était jusqu’à présent le propriétaire, cette fille de Voltaire et d’une mère par Escudo I a suivi sa formation avec Clarissa CROTTA. Ensemble elles auront participé à des épreuves cotées à 1.50m de niveau 3*. La jument de huit ans suscite déjà grand intérêt aux yeux de son nouveau cavalier : « Je suis très excité de voir arriver Venice Beach dans mon piquet de chevaux. Nous ferons quelques compétitions cet automne pour bien prendre nos marques avant d’entamer la saison hivernale de Floride.« 

Si l’éleveur de cette jument n’est pas peu fier de l’avenir qui l’attend, il pense déjà aux futurs produits à naitre : « Nous souhaitons à Double H Farm et Quentin JUDGE le meilleur pour l’avenir avec cette jument fantastique. Emilie de Ravin, la mère de Venice Beach 5 est à nouveau pleine de Voltaire ! »


Steve GUERDAT dispose d’une nouvelle recrue

Alamo, hongre KWPN de neuf ans, vient de rejoindre le piquet de chevaux du champion Olympique de Londres. Auparavant monté par le Mexicain Gerardo PASQUEL MENDEZ, avec qui il prenait part à des compétitions de niveau 4*, ce fils d’Ukato a fait ses débuts avec son nouveau pilote ce week-end à l’occasion du CSI 2* de Cagnes-sur-Mer.


Oslo : l’Irlande pour commencer !

Dans l’épreuve d’ouverture, une 1.40m en deux phases, c’est l’Irlandais Richard HOWLEY qui s’impose avec Billy Lemon. Le couple devance, avec plus d’une seconde d’avance, Amalie HEGRE aux rênes de Remedy. Olivier ROBERT et Fleur de Lune complètent le podium.

Résultats complets

Publicité