Arrayan change de selle !

Arrayan, né sous le nom d’AntonieW, quitte son cavalier espagnol puisqu’il vient d’être acquis par le Haras des Grillons. Il sera très certainement monté par CarlosLOPEZ et pour le compte du propriétaire du Haras basé dans la Drôme : Sadri FEGAIER. Après s’être classé huitième du Grand Prix Coupe du Monde de Lyon, Arrayan avait été essayé au paddock par le Colombien, laissant présager ce mercato.

Publicité

L’incroyable fils de Baloubet du Rouet, reconnaissable par son style si particulier, a débuté sa carrière internationale sous couleurs mexicaines avec FabianORDOÑEZ TELLO puis Eduardo SALAS. Il avait ensuite traversé l’Atlantique pour être piloté par l’Espagnol Armando TRAPOTE avant de rejoindre, en avril 2016, le cavalier qui l’a révélé au haut niveau : Sergio ALVAREZ MOYA. Avec ce dernier, le KWPN de douze ans a couru sur les plus belles pistes du monde et a notamment remporté le Grand Prix 5* du LGCT de Cannes en juin dernier.


Maëlle MARTIN avec Sam du Challois

La jeune cavalière française Maëlle MARTIN vient de récupérer une monture de taille, confiée par Ashford Farm, là où elle s’est récemment installée. Arrivé dans son piquet de chevaux il y a quelques semaines, Sam du Challois vient de réaliser ses premières épreuves avec sa nouvelle cavalière. Déjà présent la semaine dernière au CSI 2* de Kronenberg, le couple avait réalisé un sans-faute dans l’épreuve d’ouverture. Engagé ce week-end au CSI 2* de Lier, le duo semble s’être trouvé puisqu’il récidive dans la grosse épreuve du samedi cotée à 1.40m. Le fils de Quaprice Bois Margot, âgé de onze ans, avait été débuté sur la scène internationale par Ludovic GAUDIN avant de rejoindre Manon JOBIN. Après être retourné un court instant chez son premier cavalier, l’étalon avait ensuite performé sous les selles irlandaises de : Michael KELLYRoss MULHOLLAND et le multi-médaillé Cian O’CONNOR. Avec ce dernier, il a notamment remporté la Coupe des Nations du CSIO 4* de Wellington en mars 2016.


EHNING récidive à Madrid

Après s’être imposé l’an dernier dans l’étape Coupe du Monde du Madrid, Marcus EHNING repart cette année avec un nouveau trophée. Il vient en effet de s’adjuger le Grand Prix dominical avec le cheval qu’il a fait naître : Funky Fred. L’allemand devance une autre pointure de taille répondant au nom d’Henrik VON ECKERMANNDéjà second de la grosse épreuve du premier jour avec son fils de Chacco-Blue,Chacanno, le Suédois termine donc son week-end comme il l’avait commencé. Le podium est complété par l’Irlandais Cameron HANLEY juché sur Eis Isaura.

La meilleure performance française revient encore une fois à Kévin STAUT qui s’offre une huitième place avec son olympique Rêveur de Hurtebise*HDC. Ils voient malheureusement la victoire leur échapper après avoir commis une faute dans la deuxième manche. Le grand vainqueur de la veille Roger-Yves BOST, cette fois-ci accompagné de Sunshine du Phare, pointe à la vingtième place juste devant Simon DELESTRE aux rênes de Gain Line.

Résultats complets


Le Brésil s’impose à Samorin

Ce week-end s’est également couru un CSI 4* dans le magnifique complexe sportif de Samorin. Le Grand Prix dominical, coté à 1.60m, a été remporté par le Brésilien Marlon MODOLO ZANOTELLI au terme d’un barrage à seize. Il avait sellé pour l’occasion sa très compétitive Celena VDL. Le couple devance de plus d’une seconde le Néerlandais du moment : Harrie SMOLDERS. En selle sur son tout bon Zinius, le cavalier boucle son tour en 38″77 contre 37″54 pour le vainqueur. Le podium est complété par un autre brésilien et pas des moindres. Joao Victor CASTRO, jeune espoir de sa nation et protégé de Nelson PESSOA, complète ce trio de tête aux rênes de Quentin PJ.

Résultats complets

Publicité