Sydney détrône Madrid !

La sixième étape de la Coupe du Monde s’est terminée avec un véritable hold-up de Roger-Yves BOSTAprès un barrage à dix-huit, le tricolore a mis tout le monde d’accord sur sa fille de Baloubet du Rouet et olympique Sydney Une Prince*Treize. En terminant leur tour en 42’’23, le couple a donné de véritables sueurs froides au public espagnol en osant un dangereux virage sur l’un des derniers verticaux. Ces risques se sont donc avérés payants. Déjà victorieux dans le Grand Prix du CSI-W 5* de Malines en décembre dernier, le duo ajoute ainsi une nouvelle étape Coupe du Monde à son palmarès (onze victoires sur le circuit depuis sa création – source Jumpfax) et empoche par la même occasion de nouveaux précieux points pour la finale de Paris-Bercy. Avant dernier cavalier à s’élancer au barrage, Niels BRUYNSEELS a encore une fois été très rapide avec sa petite jument Cas de Liberté, mais pas assez pour détrôner les vainqueurs. Le Belge a en effet terminé son tour avec un chronomètre de 42’’67, suffisant pour devancer une paire particulièrement en forme ces derniers temps : Mark MCAULEY et Miebello. Déjà sacré dans le Grand Prix du vendredi à Equita’Lyon et cinquième du Grand Prix Coupe du Monde, le couple irlandais a empoché un nouveau succès au CSI-W 5* de Madrid.

Grand gagnant l’an dernier, Marcus EHNING s’est offert cette fois-ci la quatrième place finale avec Cornado NRW. Le puissant fils de Cornet Obolensky a réalisé un retour détonnant sur les terrains de concours puisqu’il courait ici son premier Grand Prix depuis mai 2016, après avoir accusé deux blessures successives. La victoire s’est donc jouée dans un mouchoir de poche puisque les quatre premiers cavaliers terminent dans la même seconde : un chronomètre de 42’’68 pour Mark MCAULEY et de 42’’76 pour Marcus EHNING.

Publicité

A noter la bonne performance d’Aldrick CHERONNET et Tanael des Bonnes qui ont réalisé un nouveau double sans faute en 43’’22 et terminent, comme à Helsinki, sixièmes de l’épreuve. Pour leur deuxième concours et leur premier Grand Prix 5* ensemble, Simon DELESTRE et Teavanta II C Z ont réussi à se qualifier pour le barrage mais ne pouvaient éviter trois fautes dans l’ultime manche, synonyme de dix-huitième place. Julien EPAILLARD et Instit de Jucaso n’ont pas pu réitérer leur bonne performance de Lyon en se voyant fermer les portes du barrage après avoir mis deux barres à terre. Ce n’était pas non plus le jour de Kévin STAUT et For Joy van’t Zorgvliet*HDC qui terminent en fin de classement après avoir commis trois fautes et une volte avant de franchir le triple.

Résultats complets


Steve GUERDAT garde les rênes du classement Coupe du Monde

Après l’étape madrilène du circuit de la Coupe du Monde 2017 /2018 et la victoire de Roger-Yves BOST, la tête du classement reste inchangée. C’est toujours le Suisse Steve GUERDAT (43 points) qui pointe en tête du classement avec une magnifique victoire à Stuttgart. Il est donc assuré d’aller à la grande finale qui aura lieu du 10 au 15 avril 2018 à Paris. Il sera de sûr accompagné d’Henrik VON ECKERMANN (40 points) lui aussi déjà assuré de sa place. Le podium est complété par Kévin STAUT (38 points). Le lorrain Simon DELESTRE (31 points) et Roger-Yves BOST (30 points) sont également bien partis pour décrocher leur ticket !

Prochaine étape à La Corogne du 8 au 10 décembre 2017.

Classement complet


 

Publicité