Madrid Horse Week accueille la Coupe du Monde

La saison hivernale avance à grands pas et les étapes de la Coupe du Monde suivent le rythme effréné des cavaliers de haut niveau. Ce week-end, le circuit pose ses valises en Espagne pour la sixième escale de ce circuit indoor. A mi-chemin entre le début de la saison 2017/2018 et la finale qui se déroulera à Paris Bercy en avril prochain, de nombreuses têtes d’affiche seront présentes pour la cinquième édition du Madrid Horse Week. Repartir avec un nouveau Grand Prix CSI 5* à son palmarès sera le but des cavaliers qui s’élanceront samedi à partir de 21h dans l’épreuve majeure du week-end. Engranger de nouveaux points qualificatifs pour la finale sera également un autre objectif pour la majorité d’entre eux.

L’an dernier, Marcus EHNING avait livré une véritable leçon d’équitation dans le Grand Prix en réalisant l’un des plus beaux barrages de ce circuit avec son incroyable Comme Il Faut. L’Allemand devançait Kévin STAUT et Aran qui réalisaient ici leur meilleure performance. Cette année encore, les deux pilotes seront de la partie mais accompagnés cette fois-ci d’autres montures. L’Allemand lui comptera sur Funky Fred et Cornado NRW qui fait son retour au plus haut niveau après une pause forcée de plus d’un an. Le tricolore sellera quant à lui son olympique Rêveur de Hurtebise*HDC et son bondissant For Joy van’t Zorgvliet*HDC. La délégation tricolore sera complétée par Roger-Yves BOST, Aldrick CHERONNETSimon DELESTRE et Julien EPAILLARD. Déjà troisième de l’étape lyonnaise avec Bianca et vainqueur le week-end dernier de celle de Stuttgart avec Hannah, Steve GUERDAT viendra à Madrid avec ses deux juments afin de conforter son leadership sur le circuit. Vainqueur en 2014 et second en 2015 avec Prince de la Mare, Carlos LOPEZ tentera d’accrocher un nouveau podium au salon du cheval de Madrid. Au total, dix-huit nations, cinquante et un cavaliers et cent-six montures sont attendus pour le seul CSI 5* du week-end.

Publicité

Revivez le barrage de folie réalisé l’an dernier par Marcus EHNING et Comme Il Faut ⤵

A ne pas manquer !

  • Vendredi 24 novembre
    • 23h15 : Jump & Drive
  • Samedi 25 novembre
    • 21h : Grand Prix Coupe du Monde

Liste des engagés
Programme, départs et résultats
Direct vidéo (payant)


Samorin retire sa candidature pour les JEM

La ville de Samorin en Slovaquie, initialement candidate à l’organisation des Jeux Equestres Mondiaux en 2022, retire sa candidature. Suite à ce désistement, il n’y a plus de candidat et la Fédération Equestre Inetrnationale est contrainte de lancer un appel d’offre. Malgré tout, le président de la FEI, Ingmar DE VOSse veut confiant mais n’exclut pas que ce sont des jeux difficiles à organiser. Pour les Jeux Equestres Mondiaux de 2018, Bromont était déjà candidate mais faute de moyens financiers avait du annuler sa candidature, alors déjà validée par la FEI. La ville de Tryon a donc finalement remplacé la ville de Bromont pour la prochaine échéance mondiale.


Fibonacci change de selle

Présent sous la selle allemande de Meredith MICHAELS-BEERBAUM il y a encore quelques mois, Fibonacci avait traversé l’atlantique pour rejoindre l’Américaine Lilie KEENAN. Ensemble, ils ont participé à la finale de la Global Champions League où il réalisaient un double sans-faute. Le hongre de 12 ans a également remporté la Coupe des Nations de Calgary avec sa jeune cavalière et étudiante à Harvard. Le beau gris fera ce week-end son premier concours au CSI de Peelbergen avec Cian O’CONNOR, entraîneur de l’Américaine !


 

Publicité