Nous vous proposons aujourd’hui d’en savoir plus sur la désormais célèbre marque d’étriers Flex-on. Dans le cadre du partenariat avec Jump’inside, toute l’équipe a testé ses produits, avec une satisfaction totale. C’est donc tout naturellement que nous souhaitons vous partager l’histoire de cette marque 100% française. Rencontre !

Comment est née la marque Flex-on ?

« Flex-on est « née d’une copie blanche », de la rencontre entre Caroline BORDES, cavalière de CSO, et de Laurent BORDES, ingénieur bureau d’étude. »

Quel était votre idée première, pourquoi créer un nouvel étrier ? Qu’apporte t-il de plus ?

Publicité

« L’idée première a été de soulager les articulations des cavaliers. Le principe même de l’étrier est d’absorber les chocs autant sur le travail sur le plat que sur des réceptions de sauts. »

Du prototype au produit final, l’étrier a beaucoup évolué ?

« Le produit a évolué pendant trois années, le temps de l’observer et de l’affiner en action sous les pieds des cavaliers amateurs et professionnels. »

Avez-vous toute de suite pensé à la customisation ?

« Oui, l’idée est venue instantanément lorsque j’ai décidé de gagner du poids, j’ai créé cette forme, pour loger un support communication, sponsors, pays, etc. »

Quel est le vrai atout de Flex-on, avec quel objectif pour la marque ?

« Flex-on est un étrier qui répond à tous les cavaliers, il s’adapte à toutes les équitations, à tous les niveaux, et la cerise sur le gâteau, il est 100% configurable. Lors du design de la gamme Green Composite, le Designer m’a posé la même question. Ma réponse a été, « mon objectif est de devenir leader du marché de l’étrier à l’horizon 2019… » « 

Quel est la différence entre le composite et les alu ?

« La différence entre le Green Composite et l’Aluminium est le mode de fabrication, le Green Composite est issu de l’injection plastique alors que le modèle Aluminium est entièrement usiné dans la masse, avec un nouveau traitement de surface OAD, qui lui confère une très grande résistance. La différence de prix est donc justifiée. »

Pour quel disciplines choisir les alu ou les composites ?

« Les deux gammes conviennent dans toutes les disciplines. La sobriété de l’alu est souvent utilisée pour le dressage. Flex-on est un étrier universel, qui s’adapte à toutes les disciplines équines. Pour notre marque, l’équitation ne s’arrête pas au saut d’obstacles. »

Flex-on marche très bien, est-il facile de se faire une place à côté de FreeJump ou Jin sSirrup ?

« La marque Flex-on est en effet très bien accueillie dans le milieu, et c’est la meilleure récompense que l’on puisse avoir, récompense du travail accompli. Notre force marketing n’est pas encore à la hauteur de nos concurrents, mais on se rend bien compte que le produit est génial, il se fait sa place à côté des FreeJump et autres.

Nous sommes beaucoup sur le marché poney car il est adapté à notre produit, ou plutôt notre produit est vraiment bien adapté aux jeunes cavaliers. En effet, il préserve dès le plus jeune âge leurs articulations avec notre système d’absorption de chocs, leurs garantit une position parfaite de la jambe, et cerise sur le gâteau, répond parfaitement à leurs attentes esthétiques. »

Si votre équipe devait customiser ses étriers comment seraient ils  ?!

« Mon équipe est entièrement féminine, 3 cavalières de CSO :

  • Loreleï DELAPOINTE, commerciale export : GC Noir élastomère Rouge et la personnalisation Sticker Rouge, plateau IUG pour favoriser la descente de jambes.
  • Caroline FERT, marketing commercial : GC Noir élastomère Blanc et la personnalisation Sticker Blanc, plateau IUG pour plus de confort dans sa position.
  • Caroline BORDES, directrice commerciale : GC Junior élastomère Blanc et la personnalisation Sticker Blanc, plateau IUG pour favoriser la descente et la fixité de la jambe. »

Parlez nous un peu de vos ambassadeurs, comment les choisissez vous ?

« Les premiers cavaliers sponsorisés et partenaires de la marque ont été Nicolas TOUZAINT, référence des cavaliers de concours complet, qui a testé le premier l’étrier Flex-on, et qui nous a donné le top pour le commercialiser, et Clément BOULANGER, premier cavalier montant en CSI 5* à avoir chaussé nos étriers sur le plus grand terrains de concours de CSO. Un vrai gage de confiance dès le lancement du produit en mai 2011. Ensuite, nous avons choisi des jeunes ambassadeurs pour mettre en avant la dynamique de la jeune marque Flex-on, la plupart des ambassadeurs sont venus nous démarcher d’eux-mêmes. »

Enfin, pouvez-vous nous donner quelques exclusivités concernant de nouveaux produits ?

« Dès février 2017, nous commercialiserons Eper-on, un éperon innovant dans l’esprit des étriers Flex-on, entièrement configurable. Aussi, nous commercialiserons un étrier Hunter, comme son nom l’explique, qui sera destiné à la discipline du Hunter, designer essentiellement pour le marché Nord Américain. La Recherche & Développement fait partie intégrante de mon ADN, l’innovation est au centre de mes projets. »

Publicité