Relativement nouvelle, l’enseigne Cavaletic est une marque de prêt à porter pour cavaliers/cavalières, d’entrainement ou de compétition ainsi que de tapis et de bonnets de qualité pour chevaux. Mais avant tout, Cavaletic, c’est une fabrication de textile 100% respectueuse de l’environnement de part son absence de produits toxiques lors de la fabrication, puis du blanchissage.

Présentez-vous au grand public !

« Je suis Elodie TRACLET, j’ai créé Cavaletic il y a presque 3 ans. Ayant fait toute ma carrière professionnelle dans la mode et passionnée d’équitation, j’ai voulu allier les deux mais en y rajoutant une dimension qui me parait indispensable de nos jours : l’aspect éco-responsable. Avoir envie de créer une marque est une chose, mais sans cette différenciation, je ne l’aurais pas forcément fait. En plus de vouloir apporter quelque chose de nouveau, j’ai besoin de croire en ce que je fais, et l’environnement est une grande préoccupation pour moi, d’autant plus quand on connaît un peu l’impact écologique de l’industrie du textile sur la nature et la santé humaine. A travers Cavaletic, j’ai envie de véhiculer des valeurs qui sont importantes à mes yeux, et prouver que l’on peut faire des vêtements techniques, confortables et modernes tout en s’engageant dans une démarche ecofriendly. »

Quels sont vos projets en terme de développement ?

Publicité

« Aujourd’hui, on travaille encore à augmenter la notoriété de Cavaletic en participant à des événements majeurs équestres en France comme des salons ou les différents championnats de France. On travaille aussi avec quelques revendeurs en France et on cherche aujourd’hui à distribuer la marque à l’international, particulièrement en Europe du Nord, qui est un marché à fort potentiel dans le milieu de l’équitation et dont les mentalités sont un peu en avance sur nous, en ce qui concerne l’éco-responsabilité.

La démarche éco-responsable de Cavaletic est très bien accueillie. Au lancement, nous avions envoyé pas mal de communiqués de presse aux magazines spécialisés et les retours ont été très positifs. Les professionnels du milieu (presse, salons, etc.) apprécient le fait que la marque repose sur un vrai concept, qui est assez nouveau et pourtant très actuel dans d’autres milieux (comme les cosmétiques, l’alimentation et même la mode).

Au niveau des produits, après avoir surtout misé sur le vêtement de concours, on commence à développer davantage de petites collections « streetwear » : ça prend plutôt bien et nous travaillons au développement de nouvelles familles de produits pour continuer à agrandir nos gammes. »

Votre philosophie de respect de l’environnement est un nouveau concept intéressant mais qui dit « nouveau concept » peut sous-entendre compliqué à faire entrer dans les mœurs, quelle est votre stratégie ?

« Pour les événements auxquels on participe, on a développé un concept de présentation dans cet esprit éco-responsable en travaillant des présentoirs et du mobilier en bois flotté, en palette recyclée… Ca permet de nous différencier encore plus et les gens gardent en tête l’image naturelle et épurée, s’intéressent et cherchent même à en savoir plus sur notre démarche, les raisons qui nous ont poussées à nous orienter dans ce créneau. On axe notre communication sur des images épurées, avec un environnement naturel et le cheval au cœur de ces images : on est avant tout cavalier et même si certains de nos produits se prêtent à une utilisation quotidienne, on a vraiment à cœur de représenter le cavalier et la cavalière dans leur milieu avec leur cheval, la base de notre sport…

Aussi, en plus de travailler sur notre image de marque et sa visibilité, on s’engage dans des démarches qui collent à notre identité et à notre vision d’un monde plus équitable, comme la semaine du développement durable : en 2016, on avait été partenaire d’une écurie dans le Gard et en 2017, on a profité de notre présence sur des événements pour organiser une collecte de vêtements. On s’engage aussi en faveur du bien être animal : l’an dernier, nous avions été partenaire de l’association de sauvetage d’équidés Galop Pour La Vie lors du Grand Prix Classic et on a également signé la charte d’une mode sans fourrure.

Enfin, on s’implique aussi beaucoup dans la discipline du Hunter, qui nous ressemble beaucoup : elle prône l’élégance, la simplicité, tout en subtilité et en douceur. Le Hunter oblige les cavaliers à bien faire, c’est la base si on veut être performant. Il n’y a pas de place pour le hasard, tout est question de détails… c’est ainsi qu’on développe nos collections aussi : on ne cherche pas à faire du mass market, on travaille dans le souci du détail, on a vraiment envie de séduire les gens qui s’intéressent à Cavaletic, de les surprendre quand ils viennent voir de plus près nos produits, de part les matières travaillées, les détails pratiques ou esthétiques et de leur donner envie de revenir à chaque nouveauté… et c’est bien ce qu’il se passe ! »

Quels cavaliers vous représentent ?

« On a plusieurs cavaliers qui représentent Cavaletic sur les terrains de concours en France et à l’international aussi bien en CSO qu’en complet ! A commencer par Rodolphe SCHERER et sa famille qui montent tous sous nos couleurs. En CSO, on est partenaire de la toute récente championne de France des cavalières Mathilde MONTGINOUX, qui brille aussi en CSI 2 ou 3* et sur le circuit du Grand National associée à Allan PACHA. Il y a aussi Isabelle ROBIN, qui était vice championne de France des cavalières en 2015 et qui travaille depuis 2 ans pour Daniel ETTER en Suisse. Elle monte de nombreux chevaux sur des CSI 1 et 2*. Une autre cavalière de 2* aussi nous représente en Belgique : Claire VANDERHEYDE. Nous avons aussi le couple Francis CLEMENT – Barbara CLEMENT qui sont performants respectivement en CCE et dressage Pro 1/Elite et internationaux. Et en poney, nous accompagnons la jeune Louna GARO dont les parents ont l’élevage du Cyan et qui monte plusieurs poneys sur le circuit TDA. Elle est également très performante en CSO amateur et jeune, en juin 2017, elle a d’ailleurs couru une coupe des nations enfant à Hagen. »

Publicité